Créée en 2014 à Montpellier et issue du monde académique, Phost’In Therapeutics est une société de biotechnologie qui développe de petites molécules anticancéreuses au mode d’action totalement innovant, introduisant des stratégies cliniques différentes de celles connues jusqu’à présent. Ses molécules thérapeutiques anticancéreuses constituent une nouvelle classe pharmacologique dont l’action n’avait encore jamais été testée chez l’Homme.

Le succès de PhOx430

Le premier médicament-candidat de Phost’In Therapeutics, PhOx430, cible une enzyme de N-glycosylation active dans les cellules tumorales et qui favorise la progression du cancer. La molécule est entrée en essai clinique en 2022, à la suite de résultats prometteurs chez l’animal et sans effets secondaires détectés. Elle a également démontré des effets pour le traitement de fibroses.

Phost’In Therapeutics (55 brevets déposés) a récemment signé un accord avec la multinationale Taiho Pharmaceutical pour développer et commercialiser PhOx430 au Japon et dans d’autres territoires d’Asie.

En plus du développement clinique de PhOx430, la société mène des programmes de recherche en amont dans plusieurs autres maladies en utilisant son expertise unique et sa plateforme de criblage Phost’Screen.

La société a été récompensée par le concours d’innovation I-Nov 2023. Destiné aux startups et PME innovantes, le concours d’innovation I-Nov est financé par l’État via France 2030 et a pour objectif d’accélérer l’émergence d’entreprises leaders dans leur domaine et de soutenir des projets d’innovation à très fort potentiel pour l’économie française.

Phost’In Therapeutics a également fait partie des 15 nominés 2023 aux Trophées INPI. En plus de ses propres brevets, la société possède une licence exclusive sur deux familles de brevets académiques appartenant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), à l’ENSCM (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier), et aux Universités de Montpellier, Sorbonne Paris Nord et Paris Saclay.

La société a reçu le soutien renouvelé de bpifrance, du pôle de compétitivité santé des régions Sud et Occitanie, Eurobiomed, de la Région Occitanie et de Montpellier Med Vallée.

La société compte 11 collaborateurs.